E-mailing : le b.a.-ba de l’efficacité

Mec à idée

Vous souhaitez envoyer un e-mailing à votre base de clients pour les informer du lancement d’un nouveau produit ou d’une actualité de votre marque.

Que faire pour optimiser le taux d’ouverture et augmenter les chances que votre e-mail soit lu ?

Voici les rudiments d’un e-mailing réussi.

  • Choisissez attentivement votre nom d’expéditeur

Déterminez s’il est préférable d’indiquer en expéditeur le nom de votre société, éventuellement celui du dirigeant s’il s’agit d’une PME ou un pseudonyme (Marilyn de LaPoste). En effet, un mail bénéficie d’un meilleur taux d’ouverture si on en identifie l’expéditeur.

  • Soignez l’objet de votre mail

L’objet doit aiguiser la curiosité de votre destinataire tout en restant fidèle au contenu du mail. Isolez l’information essentielle de votre mail et mettez-la en objet.

Votre objet doit être court, de manière à être lu et compris immédiatement. Slogan accrocheur ou promesse produit, plusieurs formes sont possibles pour attiser la curiosité de votre interlocuteur :

- la question, pour lui soumettre la réponse à un problème qu’il a pu rencontrer : « CE européen : quels sont vos droits ? »
- l’impératif exclamatif : « Donnez une nouvelle dimension à votre carrière ! »
- la phrase nominale, qui va droit à l’essentiel : « Un iPad en cadeau de bienvenue »

  • Passez les barrières anti-spam

Evitez dans l’objet de votre mail d’utiliser certains termes : « urgent », « 100% », « euro », « prix », souvent bloqués par les filtres anti-spam, ainsi que d’abuser du point d’exclamation ou d’écrire en majuscules.
N’hésitez pas à tester votre message sur des messageries dotées d’un bon anti-spam avant d’envoyer l’e-mailing.

  • Adressez le bon message à la bonne cible

Pensez à bien segmenter votre fichier en fonction des destinataires que vous souhaitez contacter. Par exemple, n’adressez pas une formation de l’ESSEC à un ancien diplômé de l’ESSEC.
Personnalisez dans la mesure du possible votre envoi en indiquant dans l’objet et le corps du mail le nom de votre destinataire, celui de son entreprise ou les deux à la fois.

  • Mettez à jour votre base de données

Assurez-vous que votre adresse d’envoi est une adresse réelle qui pourra recevoir des mails de réponse, afin d’identifier le mail qui n’a pu être délivré ou que l’adresse n’existe plus…, ce qui vous permet d’actualiser votre fichier de contacts.

  • Déterminez le bon moment pour envoyer votre e-mailing

Vous pouvez diffusez tout au long de l’année. Certains mois, janvier, mars, juin, septembre-octobre, sont les plus propices. Evitez en revanche de diffuser vos campagnes pendant les vacances scolaires et privilégiez les envois de fin de semaine et en journée, du fait de votre cible BtoB.


Post on Twitter
Share on LinkedIn
Share it on Viadeo
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Bookmark this on Technorati

Leave a Reply